ADAPTATION DES METHODOLOGIES NON- CONVENTIONNELLES LORS DES PAUSES CREATIVES

Daina Kazlauskaitė, Jūratė Andriuškevičienė, Ramutė Vingelienė

Santrauka


Cet article invite à se souvenir des méthodologies non-conventionnelles (MNC) et, en les innovant, à adapter dans l’enseignement moderne des langues étrangères afin d’en rendre l’enseignement / l’apprentissage plus attractif et moins ennuyeux, sans contrevenir aux programmes, au contrôle conti­nu, à la notation imposés par les institutions ainsi que d’autres éléments indispensables dans le cadre scolaire ou universitaire, qui rendent le travail routinière et entrainent les conséquences négatives tel­les que le désintérêt pour la discipline enseignée, une faible motivation. Les auteurs de cet article cher­chent à retrouver dans la multitude des documents pédagogiques des alternatives à l’enseignement traditionnel. A cet égard, les pauses pourraient servir d’un outil novateur à apprendre et transmettre des savoirs avec plus d’effectivité et moins d’ennui. Les auteurs se penchent sur les fondements du «Mieux apprendre» de B. Hourst, le Français fluide de Jason Levêque, Swingo d’Alexander Hau­pens Tankara, la psychodramaturgie de Bernand Dufeu. Toutes ces approches innovatrices, issues des méthodologies non-traditionnelles, favorisent une bonne ambiance physique et mentale, stimulent la créativité et l’imagination. Ces nouvelles approches, selon les auteurs, pourraient servir d’efficaces outils complémentaires aux supports habituels à exploiter lors des pauses créatives ou récréatives.
Le but de cet article est de rappeler les MNC et d’encourager les professionnels à chercher de nouveaux défis et profits dans l’enseignement/ l’apprentissage des langues étrangères.


Raktiniai žodžiai


méthodologies non- conventionnelles (MNC), innovation, adaptation, pauses créatives

Pilnas tekstas:

PDF

DOI: https://doi.org/10.15388/Verb.2016.7.10299