Pažadėtosios žemės motyvas Antonine’os Maillet romane “Pelaži vežėčios”
Straipsniai
Vytautas Bikulčius
Publikuota 2015-01-01
https://doi.org/10.15388/Litera.2006.4.8051
PDF

Kaip cituoti

Bikulčius V. (2015) „Pažadėtosios žemės motyvas Antonine’os Maillet romane “Pelaži vežėčios”“, Literatūra, 48(4), p. 101-106. doi: 10.15388/Litera.2006.4.8051.

Santrauka

L’écrivaine du Canada Antonine Maillet (née en 1929) a obtenu la célébrité avec son roman «Pélagie-la-Charrette» qui en 1979 a reçu le plus prestigieux prix littéraire de France – le prix Goncourt. Dans le roman l’auteure se retourne au passé du Canada où en 1775 les troupes du roi George sont venues déloger de chez eux les Acadiens de la baie Française. Parmi les exilés il y avait une certaine Pélagie Bourg qui ayant passé plusieurs années de misère en exil, a acheté une charrette et une paire de boeufs et a commencé son retour à la baie Française. Comme ce voyage sort du cadre d’un héros ou d’une famille et se lie avec plusieurs Acadiens, il obtient un caractère universel et les liens du roman avec la Bible surgissent. Comme Pélagie devient initiatrice de ce retour, autour d’elle se rassemblent les Acadiens et elle rappelle le personnage Moïļse qui menait aussi son peuple à la Terre promise. A la fin du roman le motif de la Terre promise obtient un aspect imprévu parce que les gens qui sont revenus avec elle sont devenus comme un peuple.
PDF

Susipažinkite su autorių teisėmis žurnalo politikoje skiltyje Autorių teisės.