Soumission de Michel Houellebecq en tant que roman décadent
Straipsniai
Vytautas Bikulčius
Vilnius University, Lithuania
Publikuota 2019-12-20
https://doi.org/10.15388/Litera.2019.4.7
PDF
HTML

Reikšminiai žodžiai

Houellbecq
la décadence
Huysmans
la névrose
la dystopie

Kaip cituoti

BikulčiusV. (2019) „Soumission de Michel Houellebecq en tant que roman décadent“, Literatūra, 61(4), p. 94-100. doi: 10.15388/Litera.2019.4.7.

Santrauka

L’article a pour but d’analyser „Soumission“ (2015) de Michel Houellebecq en tant que roman décadent. En basant notre analyse sur les travaux de M. Winock et de F. Livi, nous constatons que „Soumission“ adapte les traits du roman décadent de la fin du XIX siècle.
Tout d’abord l’auteur compare les deux époques: la fin du XIX siècle et le début du XXI siècle. Il trouve que ces deux époques sont pareilles à cause du bouleversement qui règne dans la société. Le protagoniste de „Soumission“ François imite la vie de Huysmans dont l’oeuvre il avait analysé dans sa thèse du doctorat. Il a constaté que cet écrivain cherchait son idéal de la France au Moyen Age, mais François lui-même après avoir visité Rocamadour a compris que ses espoirs liés avec l’univers catholique sont perdus pour toujours.
Houellebecq crée son roman comme une dystopie qui lui permet de montrer la catastrophe de la France quand la Fraternité musulmane gagne les élections. Mais dans „Soumission“ il présente seulement le niveau thématique du roman décadent parce que ses valeurs esthétiques restent pour lui au deuxième plan.

PDF
HTML
Kūrybinių bendrijų licencija

Šis kūrinys yra platinamas pagal Kūrybinių bendrijų Priskyrimas 4.0 tarptautinę licenciją.

Susipažinkite su autorių teisėmis žurnalo politikoje skiltyje Autorių teisės.