Особенности употребления глагола aimer в конструкции с инфинитивом
Straipsniai
Р. Яскунайте
Publikuota 1973-12-01
https://doi.org/10.15388/Knygotyra.1973.20525
PDF

Kaip cituoti

Яскунайте Р. (1973) „Особенности употребления глагола aimer в конструкции с инфинитивом“, Kalbotyra, 25(3), p. 129–133. doi: 10.15388/Knygotyra.1973.20525.

Santrauka

L’article traite un cas particulier de la rection du verbe - l’emploi du verbe aimer qui admet a réction suivante du complément exprimé par l’infinitif:

aimer à + infinitif

aimer de + infinitif

aimer + infinitif

L’emploi parallèle de ces trois constructions est dû à une certaine nuance sémantique et son emploi stylistique. Ainsi, la tournure aimer à + inf. présente l’action comme habituelle, comme une répétition mécanique, tandis que la tournure aimer + inf. marque un sentiment de plaisir. Cette nuance assez fine est difficile à reveler, c’est pourquoi elle n’est pas toujours observée par les écrivains modernes qui préfèrent la construction directe. La prépondérance de la construction directe dans le français du 20me siécle est très nette à comparer avec celui du 19me siécle qui a préféré la tournure avec la préposition à.

En ce qui concerne la construction aimer de + inf. elle devient de plus en plus rare et dans le français de nos jours elle est considérée comme archaīque.

PDF
Kūrybinių bendrijų licencija

Šis kūrinys yra platinamas pagal Kūrybinių bendrijų Priskyrimas 4.0 tarptautinę licenciją.

Susipažinkite su autorių teisėmis žurnalo politikoje skiltyje Autorių teisės.